Retour à la natation : l’équipement

C’est vrai, vous pouvez ne pas oublier, mais il est question tout de même des préalables avant de se jeter à l’eau. Il est important de se rappeler que pour la natation il est nécessaire d’avoir un un maillot de bain. C’est d’ailleurs l’élément capital et essentiel pour vous sentir à l’aise lors de l’exercice. Il est important également de penser à de bonnes lunettes pour la protection des yeux, des serviettes et des chaussons. Pour finir, un bonnet serait utile pour couvrir les cheveux, car cela est obligatoire dans de nombreuses piscines. Ajoutez à ceci d’autres accessoires facultatif mais indispensable pour votre confort, comme un pince-nez ou des bouchons d’oreille.

 

Si vous êtes arrivé à rassembler l’équipement, vous venez de valider la première étape. Mais sachez que vous n’êtes pas encore prêt pour un plongeon, parce qu’avec une telle précipitation, vous risquez de ne pas réussir votre retour. Le mieux sera de suivre un planning qui vous aidera à revenir doucement. Vous pourrez en y allant petit à petit, atteindre l’objectif que vous vous êtes fixé.

 

L’état d’âme avant le premier plongeon

Vous avez tout l’équipement nécessaire, mais il vous faut aussi une préparation psychologique avant tout. Peu importe votre niveau d’avant, la reprise ne peut se faire aussi rapidement, il vous faut donc un objectif prédéfini et une vraie motivation. Peut-être que les bienfaits de la natation seront pris pour cible ou bien une médaille si vous voulez reprendre en compétition.

Une fois votre objectif établie, il ne vous reste qu’à vous débarrasser de vos inquiétudes sur votre performance au retour. Pour rappel, la natation aide à perdre du poids et favorise la circulation sanguine, elle affermit les muscles et fortifie le système cardiovasculaire.

 

 

Le grand défi à relever : réussir le retour à la natation

Pour un début, cherchez d’abord à habituer votre corps à l’eau par de petits mouvements pour ne pas le brusquer, vous pouvez vous servir d’abord d’une planche. Par la suite, commencez à adapter votre corps aux mouvements de nage ; la brasse surtout au début fera l’affaire. L’essentiel serait de passer, dans les premiers temps, au moins 30 minutes à nager par séance.

De 30 minutes, essayez d’augmenter peu à peu le temps et aussi le nombre de séances par semaine selon votre emploi du temps. Par la suite, augmentez la distance parcourue et changez de technique, vous pouvez varier votre nage avec le crawl ou le papillon. Le crawl serait bien à enchaîner après la brasse puisque c’est un mouvement de nage assez facile à exécuter. Ces efforts vous amèneront à relever le défi et vous sentir, à nouveau, comme un poisson dans l’eau.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *